Le choix de l’activité extrascolaire : que faire après la rentrée

Après les préparatifs de la rentrée, il convient de trouver l’activité extrascolaire pour son enfant. Même s’il a ses préférences, il incombe aux parents de chercher celles qui lui vont le mieux. Alors entre football, arts martiaux, natation, équitation ou tennis, le choix reste difficile. Mais il y a aussi les activités culturelles et complémentaires comme le théâtre ou la peinture.

Les activités sportives, culturelles et complémentaires

Avant que l’école commence, il est essentiel de trouver les bonnes activités pour son enfant, pour l’aider à s’amuser en dehors des classes. Une activité sportive serait idéale, mais une activité culturelle serait un plus non négligeable. En effet, si les activités sportives, toutes disciplines confondues, aident l’enfant à gagner en confiance, à devenir moins timide, à développer davantage de relation sociale et un esprit d’équipe tout en sachant ce qu’est la compétition, les activités culturelles ne sont pas en reste.

Le choix est tout aussi large concernant les activités culturelles. Il y a la photographie, le dessin, la musique, le théâtre ou la danse. Ces disciplines artistiques sont de véritables trésors. Elles participent à l’éveil culturel et stimulent les capacités cognitives et intellectuelles. Elles développent l’imaginaire et la. En plus, faire une activité culturelle, c’est un moyen pour développer sa personnalité, pour se connaître, pour se révéler et pour étudier en équipe. Le sens de l’écoute est travaillé en même temps que la prise d’assurance et l’expression. Les cours de théâtre dans une école de théâtre à Paris, par exemple, participent grandement à l’épanouissement de l’enfant. Son potentiel artistique est réveillé grâce à l’apprentissage et aux répétitions, car le théâtre ne se limite pas à des textes à apprendre par cœur. Le théâtre, c’est également un mélange d’expressions corporelles et d’arts. Ils pratiqueront le chant, l’expression et la chorégraphie. Aussi, le théâtre améliore la coordination motrice.

Bref, toutes les activités extrascolaires sont importantes, car nos petits bambins ont besoin d’intégrer la société, de se faire des amis en dehors de l’école et même dans le quartier. Le choix ne doit pas se faire au hasard, car il est impératif que l’activité convienne à notre enfant. Elle doit participer à son épanouissement, mais non être source de stress, d’anxiété ou d’angoisse, sinon elle perdrait de son utilité. N’oubliez pas que l’activité extrascolaire (ou les activités extrascolaires) n’est pas pour vous, mais pour votre grand bébé.